• Mon compte
  • Panier

Répons

Le dialogue étonnant de deux œuvres-clés du répertoire polyphonique.

L’ensemble Egregor vocal a la très belle idée de faire dialoguer deux grandes œuvres vocales du début du XVIIe siècle : le Requiem de Victoria (1603) et les Répons pour les offices de la Semaine Sainte de Gesualdo (1611).
Toujours d’une grande justesse, le chœur déploie avec précision les harmonies complexes et riches de ce répertoire interprété dans une somptueuse acoustique naturelle invitant à l’écoute contemplative.

En savoir plus

Soyez le premier à commenter ce produit

18,90 €

Le dialogue étonnant de deux œuvres-clés du répertoire polyphonique.

L’ensemble Egregor vocal a la très belle idée de faire dialoguer deux grandes œuvres vocales du début du XVIIe siècle : le Requiem de Victoria (1603) et les Répons pour les offices de la Semaine Sainte de Gesualdo (1611).
Comme si nous étions à un concert, les pièces des deux œuvres alternent. Ces rapprochements apportent une lumière particulière (comme une chandelle dans un tableau de Georges de La Tour ?) à ces œuvres qui évoquent la Passion du Christ. Un programme qui renouvelle totalement l’écoute.
Les voix de l’ensemble Egregor vocal s’emparent pleinement de ces œuvres, elles leur redonnent vie et nous les font percevoir toutes proches. Toujours d’une grande justesse, le chœur déploie avec précision les harmonies complexes et riches de ce répertoire interprété dans une somptueuse acoustique naturelle invitant à l’écoute contemplative.

Votre avis nous intéresse