• Mon compte
  • Panier

Alcoolisme, comment faire face ?

Comment combattre l'alcoolisme ?

Trois verres, bonjour les dégâts ! » Les campagnes d’information contre les méfaits de l’alcool se succèdent, mais rien ne semble y faire : boire demeure un fléau social qui brise des vies et des familles. Alors qu’en penser, que faut-il savoir, que faire si l’un de vos proches, parent, ami(e) ou collègue boit trop ? En savoir plus

22,00 €

IL EST DIFFICILE de s’apercevoir, et d‘arriver à admettre, qu’un proche boit trop, surtout s’il ne se montre jamais ivre, et semble bien tenir l’alcool. Souvent, quand on ouvre les yeux, il est trop tard, et l’engrenage est largement mis en place. L’alcool est en effet pervers et sournois, il s’immisce dans l’organisme de la personne subrepticement et finit par envahir la vie familiale en rongeant tous ceux qui vivent auprès du parent alcoolique. Le plus souvent d’ailleurs, c’est le conjoint qui est le témoin privilégié de l’installation de la maladie, comme si déteignait sur lui une dépendance dont il n’a pas même conscience. C’est pourquoi il faut du courage pour affronter le problème de l’alcoolisme d’un proche.