• Mon compte
  • Panier

Quelle place pour le plaisir ?

Faut-il avoir peur du plaisir ?

Faut-il avoir peur du plaisir ? L’église, en tous cas, n’en a pas peur ! Et pourtant… Bien souvent, on s’imagine que la foi ne fait pas bon ménage avec la joie de vivre. Comme s’il y avait en nous une incompatibilité entre profiter de la vie et croire en Dieu. Or, le Dieu auquel croient les chrétiens aime l’homme heureux. En savoir plus

Soyez le premier à commenter ce produit

22,00 €

Dieu donne la vie aux hommes pour qu’ils la « savourent ». Prendre plaisir à la vie peut s’exprimer sous de multiples formes : la vie jaillit dans les relations familiales et amicales, les moments de détente, l’amour conjugal, mais aussi dans le travail, les engagements sociaux, les passions et les enthousiasmes de chacun. Il y a tout à inventer ! Il ne s’agit pas de vivre tout et n’importe comment, mais de goûter l’existence. Ce n’est pas forcément simple : saint Paul, déjà, rappelait aux chrétiens de Corinthe que la débauche, l’ivrognerie, l’oisiveté, par exemple, n’étaient pas un chemin de vie…
Ces plaisirs-là ne sont pas souhaitables. Face aux excès, l’église a toujours rappelé cette exigence : le plaisir accompagne une action réussie, heureuse, joyeuse, paisible.

Votre avis nous intéresse