• Mon compte
  • Panier

Fonds de solidarité de Prions en Eglise

Ensemble, partageons la parole de Dieu

Le fonds de solidarité de Prions en Eglise œuvre pour rendre accessible la parole de Dieu au plus grand nombre. Il agit au développement des éditions locales de Prions en Eglise en Afrique et en Asie, offre des abonnements aux personnes fragilisées, soutient les initiatives d’évangélisation auprès des jeunes générations et dans la sphère numérique. Merci de votre soutien.

En savoir plus
  • 1 Je soutiens le Fonds de solidarité :

1.    La mission de Prions en Église et l’existence d’un Fonds de solidarité

Le mensuel Prions en Église apporte « Chaque jour, le souffle de la Parole de Dieu » à plus de 400.000 lecteurs.  Plus qu’une simple revue pour la prière,Prions en Église a une mission propre, de rendre l’Evangile accessible au plus grand nombre, au-delà de ses lecteurs.

Pour élargir le rôle missionnaire de cette revue, nous avons décidé de créer le Fonds de solidarité Prions en Église. Des dizaines de milliers de femmes et d’hommes de bonne volonté ont répondu à nos appels à la générosité, confiants dans l’utilité des projets que nous soutenons.

2.    Les objectifs du Fonds de solidarité de Prions en Église

Comment se traduit la mission de notre Fonds de solidarité ?
•    Offrir des abonnements-solidarité
En premier lieu, chaque année, des milliers de personnes défavorisées, précarisées par le chômage, la maladie, le handicap, le grand-âge bénéficient d’abonnements de solidarité à Prions en Eglise. Pour ce faire, nous travaillons avec des associations caritatives, des aumôneries d’hôpitaux, de maisons de retraite ou de prisons. Nous recevons chaque jour des demandes comme celle d’Isabelle de Marseille : « J'aimerai bien m'abonner à prions en Eglise mais je suis handicapé et ne dispose que de très peu de revenus ». Grâce à vos dons, nous pouvons y répondre.

•    Soutenir l’Eglise universelle dans sa mission d’annonce de la Parole
En Afrique et en Asie, nous adaptons notre revue pour qu’elle réponde aux besoins des fidèles,  dans les pays où l’Eglise, souvent très pauvre, fait appel à nous. Ainsi, les Evêques d’Afrique de l’Ouest nous écrivent : « L’édition africaine de Prions en Église  est un bel outil pastoral de référence. Nous encourageons cette œuvre d’évangélisation qui prend en compte les réalités et la culture africaines ». Nous agissons au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, mais aussi dans les pays anglophones comme au Ghana. En Asie,  nous sommes présents aux Philippines et au Vietnam.

•    Transmettre la parole de Dieu aux nouvelles générations
Nous agissons aussi pour assurer la transmission de notre foi aux générations futures, sans craindre de faire des propositions éditoriales innovantes sur le papier mais aussi dans le domaine numérique. Concrètement, nous soutenons le développement de la revue Prions en Eglise Junior, en permettant aux communautés de se doter, à des prix raisonnables, d’outils pastoraux à l’intention des enfants d’âge de la catéchèse.

•    Evangéliser le numérique
Le pape François nous exhorte à être, sans complexes, des « citoyens du numérique » !
C’est ce que fait le Fonds de solidarité en favorisant l’application Prions en Église pour
smartphones et tablettes. Déjà téléchargée plus de 100.000 fois dans sa version francophone, l’appli prions en Eglise est amenée à se développer en version espagnoel et française. Nous avons aussi soutenu le lancement de l’appli Angelus, au service de la prière de l’Angelus. Ces outils accessibles gratuitement servent à tenir dans la prière, et rejoint les besoins et habitudes des jeunes croyants.

•    Aider les rassemblements d’Eglise
Le rôle de  Prions en Église est aussi  d’accompagner la mission pastorale de l’Église lors de ses grands temps forts (JMJ, rassemblements diocésains, ordinations, pèlerinages…..) Prions en Église met ainsi son expertise éditoriale au service d’outils pastoraux  de qualité.

3.    Ethique et transparence du Fonds de solidarité

Prions en Église  garantit aux donateurs le respect de cette charte dans l’utilisation du Fonds de solidarité.

•    Un comité de suivi  du Fonds de solidarité décide des répartitions budgétaires de l’année à venir,  ainsi que des grandes orientations pastorales. Il s’assure de la bonne utilisation du Fonds dans le respect de sa charte. Ce comité, composé des membres de la direction du secteur religieux de Bayard et de membres de la rédaction de Prions en Église, se réunit chaque trimestre. La gestion quotidienne du Fonds est déléguée à une personne missionnée à cet effet. Ce comité est présidé par un père Assomptionniste, actuellement il s’agit du père André Antoni.

•    Prions en Église informe régulièrement ses lecteurs de l’existence, du fonctionnement et de l’utilisation du Fonds et porte le souci d’une véritable relation avec l’ensemble des donateurs.