• Mon compte
  • Panier

"Jouer" - Muze n°84

Eté 2016

ACTU  Entretien avec Camille de Peretti auteur de  « Blonde à forte poitrine »

MONDE :  « VIETNAM » comment le pays a-t-il surmonté ses traumatismes ?  Muze a rencontré les artistes de ce pays …

SOCIETE :   JOUER  Non, le jeu n'est pas une activité réservée aux enfants ! Jouer demeure même pour l’adulte  un plaisir naturel et même essentiel : pédagogique, social, psychologique …  il peut aussi devenir sources de création surprenantes.  

INTIME : LA NUIT  Pour certains, elle est synonyme de science, pour d'autres, elle représente l'univers de la fête, et pour beaucoup d'artistes, elle charrie rêves et tourments qui nourrissent notre imaginaire, notre créativité …

En savoir plus

14,90 €

Au sommaire de ce numéro d’été :
ACTU Entretien avec la romancière Camille de Peretti au sujet de son livre "Blonde à forte poitrine », ainsi qu'avec Anne Goscinny à l’occasion de la sortie du Petit Nicolas en 75 langues régionales de France.
 
MONDE « VIETNAM »
L'occident connaît hélas le Vietnam à travers ses guerres. Mais comment le pays a-t-il surmonté ses traumatismes pour continuer à faire croître une culture puissante et sensuelle ? Rencontres avec des artistes du Vietnam.

SOCIETE   JOUER  
Non, le jeu n'est pas qu'une activité réservée aux enfants ! Jouer demeure même pour l’adulte un plaisir naturel et même essentiel. Il peut aussi devenir source de création dans des domaines improbables, comme la musique ou la gastronomie !  Jouer est un mode d’activité universel … Le jeu est pédagogique, social, psychologique. Rencontres avec des concepteurs de jeux gastronomiques, musicaux, littéraires ou numériques.
A lire : Une nouvelle d'Elsa Morante immense femme de lettres du XXe siècle, écrivaine précoce, elle publie à 13 ans ses premiers textes dans des journaux pour enfants.

INTIME LA NUIT  
Mère de toutes les inspirations, elle représente un tiers de notre vie. Pour certains, elle est synonyme de science comme pour Hubert Reeves qui nous  raconte les Nuits des étoiles, pour d'autres, elle représente aussi la fête comme pour Régine qui évoque les grandes nuits parisiennes de sa vie. Pour beaucoup d'artistes, elle est propice au rêve, à l'insomnie, à la création.  Entretien avec la romancière Fatou Diome , Johanne Debas, chef opérateur qui filme les couleurs de la nuit. 

A lire : une poésie de Marina Tsvétaïeva, une nouvelle d'Irène Némirovsky et un texte de la psychanalyste Anne Dufourmantelle.

Atelier d’écriture : Linda Vanden Bemden, la lauréate du 1er prix concours e-écrire au féminin 2015 (partenariat de Muze avec aufeminin.com) dont la nouvelle sur le Scrabble est bluffante.