• Mon compte
  • Panier

Te Deum

Création mondiale de John Featherstone pour trois chœurs et orchestre.

« Pour le Te Deum, j’ai décidé d’écrire pour trois ensembles vocaux : une chorale classique latine, une chorale gospel anglaise et un quatuor de solistes français. La composition relève d’un respect pour notre héritage musical commun et d’un désir d’explorer des styles contrastants, cette fois-ci avec une touche de jazz.

Comme pour Credo, chaque source liturgique est pleinement respectée. Le texte latin reste inchangé. Le texte anglais est tiré du ‘Common Worship’ anglican. Quant au texte français, j’ai choisi une version antérieure au texte catholique officiel, sur la base de sa fidélité au latin et de sa poésie ; seules quelques substitutions de mots occasionnelles étaient nécessaires. Avec le temps, les trois langues sont devenues indistinctes dans mon esprit. Espérons qu’au moins l’une d’entre elles sonnera avec clarté à chaque auditeur, pour offrir un point d’entrée dans la découverte du continuum historique, linguistique et spirituel de l’œuvre. » John Featherstone

En savoir plus

Soyez le premier à commenter ce produit

14,90 €

« Pour le Te Deum, j’ai décidé d’écrire pour trois ensembles vocaux : une chorale classique latine, une chorale gospel anglaise et un quatuor de solistes français. La composition relève d’un respect pour notre héritage musical commun et d’un désir d’explorer des styles contrastants, cette fois-ci avec une touche de jazz.

Comme pour Credo, chaque source liturgique est pleinement respectée. Le texte latin reste inchangé. Le texte anglais est tiré du ‘Common Worship’ anglican. Quant au texte français, j’ai choisi une version antérieure au texte catholique officiel, sur la base de sa fidélité au latin et de sa poésie ; seules quelques substitutions de mots occasionnelles étaient nécessaires. Avec le temps, les trois langues sont devenues indistinctes dans mon esprit. Espérons qu’au moins l’une d’entre elles sonnera avec clarté à chaque auditeur, pour offrir un point d’entrée dans la découverte du continuum historique, linguistique et spirituel de l’œuvre. » John Featherstone

Votre avis nous intéresse